Album photo sur Flickr Album vidéo sur Vimeo

Monsieur Armand dit Garrincha
(re-création, production) / 2016
Serge Valletti – Patrick Pineau – Eric Elmosnino




"Un jour de 1998 l’acteur Éric Elmosnino a lu dans le journal L’Équipe un article sur le grand joueur de football Manoel dos Santos surnommé Garrincha. Un paragraphe surtout avait retenu son attention : il y était question d’une camionnette avec laquelle Garrincha avait envie que son ami l’emmène encore jouer comme quand ils étaient petits alors que manifestement il avait déjà un pied dans la tombe."
Juste jouer encore une petite dernière fois.

Donner des coups de pied dans ce ballon qui toute sa vie avait accompagné sa trajectoire tragique. Terrassé par l’alcool, la cigarette et les accidents de la vie, Garrincha mourrait seul quelques heures après.
Éric Elmosnino alla trouver son ami Patrick Pineau et lui demanda de le mettre en scène là-dedans. Mais c’est quoi là-dedans ?


On ne fait pas du théâtre avec à peine un petit paragraphe du journal L’Équipe ! Ou alors c’est de la danse. Éric n’était pas contre commen­cer une carrière de danseur étoile mais ils tombèrent d’accord sur le fait qu’il leur fallait peut-être tout de même un texte. Ainsi ils me demandèrent d’écrire ce solo pour Éric. 
C’était maintenant à moi de chercher à savoir ce qu’il y avait dans ce là-dedans !


La création au Théâtre de l’Odéon à Paris le 10 janvier 2001 a été un événement. Plusieurs fées se sont penchées à l’époque sur ce spec­tacle et mon texte, depuis, a été représenté de très nombreuses fois.
Aujourd’hui, Éric et Patrick sont devenus les grands acteurs et metteurs en scène qu’ils étaient déjà, mais plus confidentiellement.
 Les hommes qui restent sur les rives pré­tendent qu’on ne se baigne jamais deux fois dans le même fleuve, mais pour ceux comme Éric et Patrick qui vivent sur ce fleuve et qui le descendent au fil du courant jour après jour, ce n’est qu’une formalité. 
Ils habitent le théâtre et vont ainsi pouvoir replonger exactement au même endroit pour notre plus grand bonheur."



Serge Valletti, février 2016


Mise en scène Patrick Pineau

Avec Éric Elmosnino
Scénographie Sylvie Orcier
Lumières Christian Pinaud
Son Jean-Philippe François

équipe technique Nuits de Fourvière
Régisseur plateau : Martial Jacquement
Assistant régisseur: Audrey Gonod
Vidéo: Marcelo Valente
Lumière: Richard Fontaine
Son: Victor Severino